Gobelins 2010

Un retour en force de l’animation traditionnelle au milieu du battage 3D… Et surtout je trouve que pour une fois on comprend les histoires. Ça change des films des grandes écoles de « cinéma » qu’on découvre chaque année.

« Smoke my Christmas » by Niak, qui fait le tour de Facebook en ce moment grâce à sa bande son signée par le duo parisien Liquid Game avec la participation d’ Orelsan.

« Le Royaume », un roi sans château demande de l’aide à des castors (avec une petite critique de la surexploitation forestière au milieu)

« Jean-Luc », qui pose la grande question : sauver une vie ou faire du sexe ?

« Je t’aime », à l’ambiance très sombre :

« Trois petits points », une couturière au fil magique qui rafistole le monde après la guerre