Neu!#12: Deerhunter, Marnie Stern, Kaly Live Dub

Neu!, douzième volet. Cette semaine du rock un peu indé, un peu psyché, mais surtout bon avec Deerhunter, des guitares punks et expérimentales avec la rockeuse Marnie Stern, et du bon gros dub des familles avec Kaly Live Dub.

Deerhunter - Halcyon DigestDeerhunter Halcyon Digest
Archétypes du groupe encensé par toutes les critiques sans vraiment rencontrer de succès populaire (ils en sont encore à faire des premières parties – certes pour NIN, TV on the Radio, YYYs, les Smashing, etc.), Halcyon Digest pourrait très bien marquer un tournant dans la carrière du groupe. D’une part parce que la qualité des albums est en progression constante, d’autre part parce que Bradford Cox (le chanteur) met désormais en avant ses paroles et sa voix. C’est beau, ça fait réfléchir (en gros, Halcyon Digest fait référence aux souvenirs que l’on réécrit pour n’en garder qu’un résumé trompeur), et c’est en écoute ici, et ci-dessous c’est « Helicopter ».
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2010/10/08-Helicopter.mp3]

Marnie Stern - Marnie SternMarnie Stern Marnie Stern
La pote de l’immense batteur Zach Hill (présent ici) n’est pas qu’une guitariste virtuose. Elle ne se complaît pas dans des solos de métal 80s, privilégiant une esthétique résolument noise punk et les expérimentations rythmiques du math rock. Qui plus est, pour ce troisième album, elle laisse tomber la démonstration technique pour se concentrer sur le développement de ses chansons à la beauté étrange. Le tout est en écoute ici, avec ci-dessous « Cinco De Mayo ».
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2010/10/07-Cinco-De-Mayo.mp3]

Kaly Live Dub - Lightin' The ShadowsKaly Live Dub Lightin’ The Shadows
6 mois après leurs confrères novo-dub High Tone, également chez Jarring Effects, Kaly Live Dub sort à son tour un double album. La répartition des tâches est toujours la même, Kaly s’attache moins à l’expérimentation qu’à perpétuer un son bien roots, avec une basse omniprésente et totalement hypnotique, même s’ils optent ça et là pour quelques plages plus électroniques avec quelques emprunts dubstep. A consommer de préférence avec une gros caisson de basse et de quoi se détendre, et en écoute ici avec en extrait « Wackies ».
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2010/10/02-Wackies.mp3]

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.