Récré A2 #7: The Bucket

Toute ressemblance avec avec des personnes existantes ou ayant existé est plutôt improbable, puisque les personnages principaux sont un poisson et un raton-laveur. Cependant, ceci est une histoire vraie.

Si Nitrome est un des développeurs de jeux Flash le plus connu, ce n’est pas sans raison. Hyper-productifs, les gars de Nitrome nous ont déjà pondu plus de 80 merveilles depuis 2006.
Avec toujours les mêmes charmes depuis le début: pixel art mignon et déjanté, chiptunes accrocheurs et fidèles à la tradition, et toujours un gameplay simple mais novateur et addictif.

Le dernier opus de la bande est nommé simplement The Bucket. Vous y incarnerez un poisson volant portant un bonzai sur la tête, dont le seul objectif est de transporter d’un point A à un point B, un raton-laveur dans un seau au bout d’une corde.
J’ai beau relire la phrase, pas moyen que ca ne sonne pas complètement taré.
Au travers de 20 niveaux colorés et de difficulté rapidement croissante, faites votre travail de poisson-taxi des airs.

Attention, tout n’est pas si simple: le décor défile derrière vous sans cesse ne laissant pas le temps à la gaudriole (imaginez R-Type rencontre Hello Kitty sous acide). La manipulation du poisson à la souris est délicate et demande énormément de précision, si vous ne voulez pas renverser le seau et perdre votre raton. Dépêchez-vous de le ramasser, il va bientôt disparaître…

Fidèle aux classique de l’arcade, le jeu est répétitif mais court et basé sur une mécanique simple et efficace. Rapidement, le jeu devient assez dur pour vous arracher des cheveux, mais on s’en voudrait presque d’abandonner à son sort cette équipe d’animaux dingues. Après tout, que feraient-ils dans ce monde hostile?

Vous aimerez peut être aussi...

2 Réponses

  1. 16 février 2011

    […] sais, je vous ai déjà parlé de Nitrome il y a quelques semaines. Est-ce ma faute s’ils enchainent deux bombes coup sur […]

  2. 25 mai 2011

    […] Subject Blue. Encore une création des excellents gars Nitrome (oui, je sais, c’est pas la première […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.