C’ÉTAIT BON… J’ÉTAIS FONFON ! #4 : Et, en musique, vous êtes clitoridienne ou vaginale ?

C’ÉTAIT BON… J’ÉTAIS FONFON ! #4

Bonjour,

J’adore commencer avec une formule polie suivant un titre ultra racoleur qui, indéniablement, vous amènera doucement mais sûrement vers une inévitable et atroce déception lorsque vous découvrirez, pantois, qu’il s’agit bien là d’une question sur la musique et non pas d’un reportage en immersion dans une partouze… désolé ! Par contre, on va quand même tenter de créer 2 catégories certes abusivement réductrices mais Ô combien plus utiles qu’une classification faites par un vendeur de la Fnac ou du Virgin qui fourre encore des albums des Bad Brains au rayon reggae (quand c’est pas musique du monde !) …AMIES, AMIS et autres clampins dont je n’ai rien à foutre, voyez aujourd’hui naitre, devant vos yeux incrédules, les catégories CLITORIDIENNE et VAGINALE.
Ça vous en bouche un coin ? attendez qu’on vous explique …

Catégorie 1 : la musique clitoridienne…

Je commencerai tout d’abord par stipuler bien clairement que je ne parle pas ici que du plaisir féminin… Messieurs, pendant les lignes qui vont suivre, comprenez bien que vous êtes potentiellement clitoridienne ou vaginale vous-même … tout ça c’est une image bande de bœufs ! Bref, …

La musique clitoridienne est celle qui ne vous agresse jamais… elle vous caresse l’oreille avec discrétion, vous commencez par l’entendre avant de finir par l’écouter… la musique clitoridienne, c’est le disque que tout le monde a chez lui … c’est la discographie complète de Bjork au mieux, un Vincent Delerm au pire. Vous l’aurez compris, je ne suis que très rarement clitoridienne. Comme tout le monde : avec un petit coup de langue de temps en temps et si c’est bien fait, on pourra me surprendre écoutant un live de D angelo… oui … car je n’ai volontairement cité jusqu’ici que de la musique clitoridienne passable : il en existe de la merveilleuse … Mais on s’en fout!

Parce que moi, en ce moment, et Jean claude mon lémurien, ne dira pas le contraire, je suis VAGINALE

Catégorie 2 : la musique vaginale…

Je dis OUI aux coups de butoirs de l’afro latin funk endiablé du Afro Latin Vintage Orchestra, je crie mon bonheur quand la voix rocailleuse d’un sexagénaire nommé Bradley, ouais mec, me ramone le tympan sur un rythme soul… Je jouis quand j’écoute Shawn Lee’s ping pong orchestra se répandre de part le monde avec son World of funk … Alors, qu’on s’entende bien : tout ce que je viens de dire ne vaut bien évidemment que pour moi. Chacun son vagin, chacun sa jouissance mais il me semble assez universel de dire que l’on est vaginale si le bas du dos bouge… quelque chose de plus frénétique pour mon cas !

De même, car j’entends déjà les voix pleines de détresse raisonner jusqu’à mes oreilles usées de tant d’amour fait ces derniers temps : on ne peut donc être les deux ?
« MAIS BIEN SUR QUE SI BANDE DE CONNASSES… On peut être clitoridienne et vaginale… AH PUTAIN… Cette manie de ne jamais vouloir choisir son camp !!! Salope ! »
C’est aussi brillamment qu’aurait pu s’exprimer sur le sujet un mec comme BORGORE … Alors ne vous plaignez pas trop quand même …

Bon …

Jean Claude ? tu en es où du bol de cacahuètes là ? …

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.