Club Dorothée #25 : Géraldine

Journée la Femme J+1
Si hier vous n’en avez pas entendu parler c’est que vous deviez encore pioncer pour récupérer du Canard Football Club de vendredi.
Le 8 mars donc.
Journée Internationale de la Femme (je crois que ces gens cherchent un webdesigner, envoyez votre CV)
Trendhustler prolonge le plaisir avec un Club Do tout spécial pour ce jour là.
Tout le monde s’est posé la question : que ferions nous sans les femmes?
France 2 est même allée jusqu’à retirer leur femme aux mâles de Montrésor pendant toute une semaine. SALAUDS.
Moi je pose la question : que feriez vous si demain vous deveniez une femme?
Je sais que certains d’entre vous ont l’œil qui frétille à cette idée.
« Moi je serais une grosse salope », « Heu ça dépend heu, on redevient un mec le lendemain? » « Moi je passerais ma journée à me toucher les nichons »
Un certain Arthur de Pins, dont on a parlé le mois dernier (ouais ouais tonton zizi il parle toujours des mêmes gens) ici même, s’est posé la question il y a déjà 10 ans (alors qu’il était encore étudiant à l’ENSAD) mais elle continue de nous hanter.
Un bon vieux design qui fleure bon les années 90, idem pour la bande son. Et l’air de rien il a obtenu le Prix du Meilleur Film de Fin d’Études au festival d’Annecy à l’époque.
En bonus le court métrage d’un grand maître du cinéma, Cyril Sebas (seul réalisateur à avoir fait confiance à un certain V. Lagaf c’est dire s’il est bon) sorti en 1999 qui me semble être LA source d’inspiration d’Arthur de Pins (oui Chrales ça sent fort le barbec’)

GÉRALDINE :


Geraldine par kingarthur22

BONUS : RÊVES DE CAUCHEMAR :

Isidore

King of the lasagnas

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Partage
Hide Buttons