Grillé! #44: The Wiseguys vs. Jimi Hendrix

Ce grillé! vient avec une petite histoire. Alors asseyez-vous, détendez-vous et écoutez Papa.
J’avais mis, une fois de plus, mon cousin et son break Ford à contribution. Déménagement, récupération de meubles, transport d’instruments de musique… je ne sais plus la raison exacte. Le système audio de notre véhicule se limitant à un vieux lecteur de cassettes et deux enceintes asthmatiques, nous avions fait les fonds de placards pour ressortir les cassettes audio de mon cousin que les baladeurs des années 80 ne lui avaient pas déjà dévoré.
Armés de deux cassettes de Bérurier Noir, une d’un groupe obscur et expérimental comme Massacre (ou était-ce un Primus ?) et d’une compilation à-pas-cher d’insondables titres perdus de Jimi Hendrix, nous partîmes à la conquête de Paris. Comme nous nous étions encore une fois super bien démerdés, à la fin de la première cassette de Béru, épuisé par les accents de Dédé, leur boîte à rythme, nous décidons de passer à un son plus « tranquille », plus « organique ». Titres inconnus de Jimi Hendrix? Et pourquoi pas? Le génie ne se limite pas aux singles.
Et là, au milieu d’une jam interminable, marquée par l’accordage caractéristique des guitares de Jimi Hendrix, 2 mesures qui me rappelaieent quelque chose…

L’original: Le sample:
samplé à 0:48 sample dès le début