Récré A2 #17: Sky Island

Une petite étoile qui collectionne les étoiles, c’est pas banal. Si en plus il faut éviter les petites faucheuses, les canons, le tout sans avoir la tête qui tourne…

Et pourtant, le pari de Sky Island est réussi. Quand on débarque, on se croit envore dans un platformer 2D pixellisé en Flash (ouaaaaais!). Et puis, à la fin du tutorial, apparaît la subtilité dans la machine. Une petite mécanique simple pour faire pivoter le monde en passant en 3D.

D’île flottante en île flottante, faites tournoyer le monde pour rapprocher une plate-forme, ou pour passer à côté d’un obstacle. Pas toujours évident, les niveaux sont courts et un bon principe de trial-and-error permet en général d’atteindre l’objectif à chaque étape.

Bien que l’esthétique soit peu original, le design est suffisamment fun pour attirer l’oeil, et on ne se lasse jamais de « l’effet 3D » (qui n’est pas sans rappeler Super Paper Mario). Complexe à souhait sans pour autant demander trop de concentration ou vous griller le cerveau, ce n’est pas étonnant si Sky Island a pullulé sur tous les blogs cette semaine (ben oui, mais moi, j’ai qu’un article par semaine, forcément, y’a du délai…)

Difficile de trouver du mauvais dans ce jeu, si ce n’est sa répétitivité, peut-être. En tout cas, essayez, vous saurez dès le premier niveau si vous accrochez ou non.

Sky Island par Neutronized