Grillé! #51: Beat Assailant vs. Anthony King

Tiens, ça faisait longtemps que j’avais pas mis à nu un Beat Assailant… Pourtant, ce titre, Charlie White avec son côté catchy-feelgood, sa ligne de violons qui reste coincé dans le crâne pendant 15 jours, le fait que je l’aie eu comme sonnerie de téléphone pendant 3 ans… Difficile de passer à côté.
Surtout quand la quête de l’originale a été si ardue. Seule indication, dans les liner notes de l’album, un compositeur en plus pour le morceau: A. King.

Laissez-moi vous dire qu’on a remué ciel, terre et internet pour trouver ce bijou que vous livre aujourd’hui.

L’original: Le sample:
samplé dès le début sample dès le début

Vous aimerez peut être aussi...

4 Réponses

  1. tribalgear01 dit :

    Chapeau l’artiste !

  2. Sample Assailant ! dit :

    as-tu vraiment les originaux des cd de Beat Assailant parceque dans le livret les sample de BA sont écrit.
    soit comme « sample » soit comme « interpretation d’un sample » quand il s’agit d’une reprise.
    aussi, pour le morceaux Charlie White, il est indiqué dans le livret :
    « contains an interpolation of sample and elements of the original recording « Soul of a City » written by Anthony King » + référence label/droit d’utilisation

    il n’est donc vraiment pas difficile de retrouver les sample de BA…
    mais c’est cool en tout cas de les présenter en parallèle comme tu fais…

    enjoy !

  3. Chrales dit :

    En effet, les liner notes de l’album sont souvent la toute première source pour griller un sample.
    Ce qui a été galère dans ce cas-la, c’est de retrouver le disque d’origine! D’autant plus que l’album n’est même pas au nom d’Anthony King…

    En plus, Beat Assailant est un filou et pas tous ses samples sont crédités…
    http://www.trendhustler.com/2011/03/grille-40-beat-assailant-vs-dennis-farnon/

  4. julien dit :

    Tout cela ressemble aussi beaucoup à Gainsbourg – Ford Mustang!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.