La guerre au taf : Office Warfare

« Quand les âpres de l’ennui gagnent la classe laborieuse, se soulever est un devoir. » Lao Tseu
(non, j’déconne, je viens de l’inventer)

Le bureau est un espace vital.

L’open space, conçu à la base pour faciliter la communication entre collègues favorise malheureusement les intrusions intempestives, les indésirables, les n+1, +2, voire +3. Il est temps de laisser s’exprimer votre vraie nature, et de faire régner chaos et désolation.

Comme tout conflit armé, les forces s’équilibrent rarement. Pour soutenir l’effort de guerre il vous sera nécessaire, pour forcer le respect des collègues et de la hiérarchie, de faire preuve d’un peu de stratégie, de génie bricoleur et faire face aux factions équipées de gadgets derniers cris.

Le désormais célèbre lance-missile à viseur intégré contrôlable par USB rivalise de force destructrice avec les répliques d’hélico Apache équipés de roquettes. Redoutable force de dissuasion si toutefois vous avez les moyens, mais surtout l’opiniâtreté d’y investir vos économies.

Tout ceci n’est que fioriture lorsque l’on sait disponible sur le marché ce qu’il se fait de mieux en matière de rapport force de frappe/prix : l’AK-47 des open space, l’arme de guérilla ultime : le firewheel. En Mode Semi-auto, en tir 3 coups, en rafale continue, ou en salve de shotgun, le firewheel vous permet de tirer des élastiques à une cadence et une précision redoutables.

Démonstration :

Bref, une boîte d’élastiques, et vous pourrez tenir le siège tout le vendredi aprem.

Pour défendre vos positions et votre honneur, remémorez-vous les paroles du Maître : « pour gagner la guerre, il faut devenir la guerre ».

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.