REPORT LIVE Primavera Sound 2012 : Jour 3

3 ème jour: Primavera Sound 2012 (Barcelone)

La tempête de la veille nous a décalé sur le fuseau horaire d’Ankara et c’est 3h à la bourre que nous arrivons au festival, juste à temps pour le concert d’Atlas Sound.

 

 

Assis par terre, lunettes de soleil et mojitos, nous avons désormais pris nos marques. Jean-Doug ne veut plus entendre parler de sa turque, qu’il est parvenu à fuir alors qu’elle lui parlait déjà de présentation aux parents. Mais l’amour est joueur et nous retombons sur notre nouveau pays d’adoption au concert de Beach House. Leur musique est exquise, planante et la voix de la chanteuse aussi étrange que sensuelle. Une de nos amies turques tire même une petite larme. Par contre, Pinar, froide comme un iceberg, semble avoir laissé son cœur à la maison.

 

 

Du coup, on les lâche pour aller écouter Chromatics qui nous rend tout chose avec ses arpèges scintillants et ses basses langoureuses.

 

 

Pris de mélancolie devant tant de sensualité, nous décidons de retrouver nos turcoquinettes, même si elles veulent à tout prix voir Justice. Nous les apercevons en compagnie de Marie Danielle, notre amie pharmacienne que, décidément, nous n’arrêtons pas de croiser. Une heure et demie de bras en l’air plus tard, nous reprenons notre marathon du bisou qui se poursuit pendant le concert de Neon Indian. Lui comme Pional nous offre bien quelques petits frissons, mais nous ne retrouvons plus cette magnifique brise de la veille qui caressait nos visages alors que nous trônions en haut de la montagne du Kif.

 

 

D’autant plus que Pinar décide de rentrer parce qu’elle est encore « so tiiired gna gna gna gna… ». Jean Doug, lui, poursuit son rythme de croisière, à domicile cette fois. Je fume 14 pétards en rentrant à l’appart pour ne pas être choqué de ce que j’entends.

Voir l’article : REPORT LIVE Primavera Sound 2012 : Jour 1
Voir l’article : REPORT LIVE Primavera Sound 2012 : Jour 2

Laisser un commentaire