Via The Creators Project : Koo Jeong-A vient de créer un skatepark qui brille dans la nuit

C’est agréable de pouvoir skater la journée quand on voit où on pose sa planche. Mais c’est beaucoup moins appréciable à la tombée de la nuit, quand le soleil se couche et que les vampires se réveillent pour nous poursuivre. L’artiste coréenne Koo Jeong-A a trouvé une solution pour nous aider à skater dans l’ombre avec un parc phosphorescent qui vient d’être construit à Bruxelles.

Otro est une “sculpture skatable” fabriquée avec du ciment vert phosphorescent donnant un aspect radioactif très rassurant, et permet aux skateurs d’enchaîner les tricks en évitant de se rouler dessus.

En dehors de son côté pratique pour les skateurs de la nuit, ce parc est aussi considéré comme une œuvre expérimentale et sensorielle intégrée dans un environnement qui jouent avec les lumières et les ombres des endroits publics.

Voir l’article dans son intégralité via The Creators Project

The Creators Project : Website – Facebook – Twitter

« Pour le bois de sculptures du Centre international d’art et du paysage de lle de Vassivière, Koo Jeong-A a imaginé une sculpture en béton permettant entre autres la pratique du skate, du roller, du BMX. Née en 1967 à Séoul en Corée du sud , Koo Jeong-A vit et travaille partout.

Otro, une sculpture skatable sur l’Ile de Vassivière.

OTRO est une œuvre d’art skatable audacieuse, composée de différents bowls, d’un cradle et d’un tunnel. Koo Jeong-A invite débutants et confirmés à faire l’expérience physique et sensorielle de son œuvre en skatant le paysage.

Lors de sa venue en 2007 pour son exposition Ousseux, Koo Jeong-A avait été marquée par les paysages hivernaux mystérieux de l’île et de l’atmosphère qui s’en dégage : Vassivière était devenu Ousseux, un paysage irréel, fantasmagorique et fortement onirique appartenant au monde imaginaire de l’artiste.

Avec OTRO, Koo Jeong-A expérimente la fragile visibilité de l’œuvre, son apparence discrète qui met à l’épreuve notre perception, qui l’oblige à découvrir avec patience l’essence même de l’œuvre.

Le concept de OTRO, sa forme ovoïde, l’utilisation de béton vert phosphorescent, sa lente découverte, son intégration dans la prairie de l’île font de cette œuvre un champ d’expérimentation infini, qui réfléchit au moindre détail tels que la lumière, le rapport au site, les atmosphères, le rêve et le fantastique. OTRO est une œuvre faite de bosses – le cradle – et de creux – les bowls et un tunnel. Cette œuvre de Koo Jeong-A renvoie à la définition même de la sculpture et de la représentation : creux et bosses, jeux d’ombres et de lumières, reliefs doux ou accentués.

Il s’agit d’une œuvre d’art à vivre, à expérimenter, non seulement d’un point de vue sportif mais également d’un point de vue sensible, sensoriel, artistique. Faire le lien entre l’aspect urbain, praticable, sportif et ludique de l’œuvre en tant que skatepark et l’œuvre d’un point de vue artistique en tant qu’élément du monde de Koo Jeong-A.

OTRO qui, à l’heure actuelle, est à l’état de projet, sera réalisé durant l’automne 2011 par L’Escaut Architectures (Bruxelles) en collaboration avec les associations Brusk (Bruxelles) et Barricade (Poitiers). », 2008. »

ChromaKey

Baby I'm the boss

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.