Rencontrez MEGAFORCE™ et découvrez leurs croquis pour le dernier clip de Madonna

Léo Berne, Charles Brisgand, Raphaël Rodriguez et Clément Gallet composent le collectif français MEGAFORCE™. Ces quatre anciens graphistes se sont naturellement orientés vers la vidéo, mus par une envie commune de changer le paysage du clip. Le collectif tient son nom d’un film de 1982 qui raconte l’histoire d’un homme combattant le mal «à bord d’un commando d’élite américain en motocyclettes à lance-missiles». Bien qu’il ait donné lieu à un échec aussi bien commercial que critique et que son nom puisse sembler de mauvais augure, leurs premiers croquis maladroits pour les Naïve New Beaters débouchera sur le clip Live Good, sorti en 2008. Avec leur usage intelligent de cadres sur fond vert qui reflètent les variations d’un univers donné, le projet est un succès immédiat, qui les propulsera rapidement sur le devant de la scène grâce à la magie de la viralité en ligne et l’aide précieuse d’un hashtag bienfaiteur.

Depuis, ils ont enchaîné les projets réussis : de Goose à Metronomy en passant par Late Of The Pier et Tame Impala, le collectif a collaboré avec ces artistes sur des clips présentant des structures similaires et un schéma de narration reconnaissable. Chaque clip semble n’être qu’une seule et même prise, suivant une histoire où causes et effets se succèdent inlassablement. On pense également au clip de Pursuit of Happiness pour Kid Cudi, où on voit le rappeur évoluer dans une pièce qui change éternellement de sens et où la gravité semble inversée à chaque plan.

Une photo du tournage du clip The Greeks pour Is Tropical.

 

The Creators Project les a rencontré dans leur studio parisien où ils ont retracé leur parcours en évoquant leurs projets majeurs, et ils ont discuté de leur pensée commune qui agit comme cinquième membre du groupe et de leur manière de se répartir les tâches. Le reportage est disponible ci-dessus.

Plus récemment, on les a retrouvés à la réalisation de Gimme All Your Luvin de Madonna en featuring avec M.I.A et Nicki Minaj, une commande exceptionnelle pour un clip tout aussi démesuré, où tout semble une fois de plus s’enchaîner frénétiquement avec une cohérence incroyable. Ils ont été assez gentils pour nous faire partager leur story-board dessiné en prélude au tournage, avec quelques planches aux détails tellement soignés qu’on a du mal à croire qu’ils puissent leur donner un statut de brouillon :

 

Le résultat final a été tourné en deux jours à New York, et on peut notamment voir la chanteuse se faire porter par un troupeau de footballeurs américains et danser dans une salle remplie d’ersatz de Marylin Monroe et de lampes robotisées :

Pour plus de MEGAFORCE™, retrouvez la conférence Déconstruire le clip dans son intégralité, où ils expliquent la conception de leurs projets pour les Naïve New Beaters, Kid Cudi et la marque anglaise Cadbury.

Photos publiées avec l’aimable autorisation de MEGAFORCE™.

Voir l’article dans son intégralité sur le site The Creators Project

The Creators Project : Website – Facebook – Twitter

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.