Via The Creators Project : The xx – « Chained »

En 2009, le fan de pop lambda se faisaient fréquemment bombarder de morceaux criards, d’amalgames embarrassants de rock et de rap plus énergiques et bruyants les uns que les autres. C’est dans cette ambiance explosive que le groupe The xx est sorti de l’ombre, avec un nouveau son sacrifiant l’importance au profit du minimalisme et remplaçant l’excitation hypocrite par de l’émotion pure. D’une manière ou d’une autre, The xx a réussi à donner des sonorités funk à des morceaux mélancoliques, tout en leur apportant une certaine sincérité et une réflexion poussée, des éléments qui manquaient un peu à la musique commerciale.

En s’imposant comme un groupe transcendant le genre, The xx est parti en tournée à travers le monde, brassant des foules enjouées à chacun de ses passages. Trois ans après leur premier album, ils viennent de sortir Coexist le mois dernier, qui souligne une fois de plus leur côté profondément affectif.

Chained” est le deuxième single tiré de cet album et véhicule la sombre intensité qui caractérise The xx. Le dialogue entre Romy Madley Croft et Oliver Sim implique des chagrins amoureux, ainsi que la sempiternelle question « l’ai-je trop étouffé ? ».

Basée à Los Angeles, la boîte de production Young Replicant, qu’on connaît pour les clips de Purity Ring, M83, Wise Blood, Baths et bien d’autres, s’est chargé de la réalisation du clip. En appliquant son style narratif à “Chained”, l’équipe a donné vie à une histoire de Romy Madley Croft qui se déroule dans les profondeurs sous-marines. Avec la même simplicité appliquée à leur musique, chacun des membres du groupe joue un rôle dans l’histoire. Comme Croft le décrit si bien : « C’est une histoire sans vignettes, qui suit trois voyages individuels ».

Dans les premières planches créées par Croft pour trouver le concept du clip, on peut voir les thèmes qu’elle a assemblés pour donner vie à cette histoire. Tout commence avec « une silhouette indiscernable qui entre dans l’eau », s’ensuivent des plans ciblés sur deux formes qui semblent se reposer de l’autre côté de l’eau. Puis l’image d’un enfant qui se prépare à plonger dans une piscine et qui s’agite dans tous les sens pour se préparer au choc thermique qui l’attend. Un homme bondit vers une piscine en slow-motion, suspendu dans l’air, tandis qu’un nageur plonge dans l’eau avec une explosion graduelle de bulles. Une autre silhouette flotte tranquillement, profondément submergée. En juxtaposant le slow-motion et des plans de nageurs à vitesse standard, le clip évoque la structure graduelle du morceau, jusqu’au final où les trois personnages se retrouvent dans l’eau.

 

Pour en savoir plus sur la production de “Chained”, voir l’interview The Creators Project du directeur de Young Replicant, Alex Takacs.

Voir l’article dans son intégralité sur le site The Creators Project

The Creators Project : Website – Facebook – Twitter

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.