Interview : Pumpkin

2961802075-1« Plume poétique affutée et flow féminin percutant, Pumpkin revient avec un EP 8 titres sur fond de beats Hip Hop électroniques. Silence Radio raconte et décrit, via des acrobaties, des jeux de mots mélodieux, de manière singulière, les choses de la vie. »

Comme j’ai voulu en savoir un peu plus sur cette jeune rappeuse prometteuse, je suis allée à sa rencontre histoire de lui poser 2/3 questions.
Vendredi 18 janvier, 17h30, je retrouve la demoiselle à l’international records, où elle se prépare à accueillir son public pour un showcase suivi d’un concert à l’international.

 

DSC_1307

 

TH : Salut Pumpkin, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Pumpkin: Pumpkin de mon vrai prénom Cécile, originaire de Brest que j’ai quitté en 2000 pour passer 6 ans à Barcelone et ça fait 5 ans que je suis installée à Paris. J’ai découvert le hip hop grâce à MC Solaar au début des années 90 avec son premier album «qui sème le vent, récolte le tempo» et plus particulièrement le morceau «Bouge de là».

De fil en aiguille, j’ai eu envie de faire la même chose… j’ai trouvé ça génial, je me suis mise écrire et je me suis assez rapidement rendu compte qu’il y avait pas mal de gens autour de moi qui avaient le même intérêt pour le rap et l’écriture et donc on a vite monté des groupes. Ça c’était autour de 96, donc j’ai jamais réellement arrêté et j’ai toujours fait ça à des rythmes un peu différents parce que la vie, les études, les différents boulots…

 DSC_1795

 

Ça a toujours été une passion et c’est au fur et à mesure des projets, des rencontres et des voyages, qu’il y a eu un challenge, une envie de faire mieux, de repousser un peu les limites de ce que moi je pouvais faire en écriture et aussi au niveau des flows, des enregistrements, de la qualité de ce que je faisais.

Et maintenant je me suis lancée dans « Silence Radio» le dernier projet vraiment «pro»! En tout cas, à notre niveau et avec nos moyens d’artistes autoproduits et indépendants.


Je t’ai découvert récemment avec l’Ep « Silence Radio »,  je me suis intéressée à ce que tu as fait précédemment, notamment à Barcelone, peux-tu nous raconter ton expérience en Espagne ?

 

 

J’ai débarqué à Barcelone en Erasmus, c’était pour 6 mois à l’origine, j’étais à la fac là-bas. Toujours intéressée par le coté musique, j’ai tout de suite eu envie de rencontrer des gens de la scène hip hop locale. Dès la 2ème semaine de mon arrivée, j’ai regardé dans les agendas de musique et j’ai vu qu’il y avait un concert à la FNAC, j’y suis allée et j’ai discuté avec les musiciens, les rappeurs qui étaient là-bas et la première personne que j’ai rencontré, c’était un Mc qui s’appelle Marcos Fonktana. Par la suite, Marcos est devenu un de mes meilleurs potes, il m’a fait découvrir petit à petit la scène du hip hop barcelonais et catalan.

Et après, j’ai rencontré plein d’autres personnes dont notamment le groupe Beatspoke, qui a fait un remix sur «Ainsi de suite» ils ont fait également un son sur «Silence Radio» qui est le morceau « Solid intention» avec la chanteuse de Beatspoke, Sarah Gessler.

DSC_1740

 

C’est en Espagne, à cette époque là, l’époque « myspace », que j’ai rencontré toutes les personnes avec qui je collabore aujoud’hui et sur mon premier album «l’année en décembre» : Supafuh, Vin’S da Cuero avec qui on a créé par la suite Mentalow music.

Donc, ça a été une période vraiment charnière, où je me suis vraiment éclatée, où le projet « Pumpkin » a commencé à prendre forme car avant j’étais dans des groupes et c’est là que j’ai commencé à construire mon projet solo.

Et c’est donc à partir de là que tu es venue t’installer à Paris ?

Oui, en fait, j’ai quitté Barcelone au moment où mon album, « l’année en décembre » a été réalisé et enregistré par Supafuh à Lyon.
Je me suis installée à Paris et la période d’adaptation a été un peu dure, je ne connaissais personne, la ville me paraissait un peu froide, mais ce fût bénéfique car ça m’a permis de bien me concentrer sur les projets qui sont sortis aujourd’hui avec plus de maturité.

 

DSC_1467

Et j’ai eu le temps en 5 ans de rencontrer pleins de gens, de faire des contacts solides, de monter Mentalow.
Ce sont des choses qui prennent beaucoup de temps. Ça a son inconvénient, car j’aimerais que les choses aillent plus vite, mais grâce à toutes ces expériences, on a gagné en qualité et en solidité, ce qui permet de durer et d’être plus fort face aux difficultés qu’on va rencontrer.

Peux-tu nous raconter comment se sont déroulés les rencontres et les featuring que l’on peut entendre dans « Silence radio » ?

Toutes les personnes qui ont participé à l’album sont des gens que j’ai pu rencontrer au fur et à mesure des voyages et de l’expérience.

Par exemple 20syl, étant fan d’Hocus Pocus à l’époque de myspace et grâce à des connaissances communes, on a été amené à échanger, et on s’est rencontré en personne pour la première fois à un festival hip hop à Madrid où il y avait C2C, Hocus Pocus, Foreign Beggars.
Etant assez timides tous les deux, notre première rencontre n’a pas forcément aboutie tout de suite sur un morceau mais nous sommes restés en contact.
Je gardais dans un coin de la tête, l’idée, en tout cas l’envie, de collaborer avec lui. Car au delà de l’artistique, pour moi la manière de travailler de 20 syl est un vrai exemple.
Quand je me suis lancée sur « Silence radio », je l’ai contacté. Il était partant et il m’a invité à travailler le morceau chez lui à Nantes et c’était une super expérience !

Pour ce qui est de Metropolis des Foreign Beggars, je l’ai rencontré au même festival que 20syl à Madrid. Au départ, j’ai discuté avec Pavan et on s’est rendu compte qu’on avait pas mal de connaissances communes, notamment Beatspoke où le beatmaker Josh avait passé un an avec Foreign Beggars à Londres. On s’est retrouvé plusieurs fois sur Londres et Barcelone. Ce featuring fût assez compliqué car ils sont très occupés, mais quand on a reçu l’accapella de Metropolis on a trouvé ça terrible!

Quant à DJ Vadim, il avait entendu ma collaboration sur le premier album de Beatspoke car il faisait des remixes pour eux. Il s’est demandé qui était cette fille qui rappait en français et Beatspoke m’a vivement conseillé de le contacter si j’avais envie de faire un morceau avec lui. Lorsqu’il est venu en concert à Paris, je l’ai alors contacté, on s’est rencontré, il m’a fait écouter différents sons et m’a dit de choisir ce qui me plaisait.

 

Pour finir, peux-tu nous parler des futurs projets de Mentalow Music ? As-tu d’autres featurings en préparation ? J’ai entendu parler d’un morceau avec Gaël Faye de Milk Coffee and Sugar.

Avec Mentalow Music, il y a plein de projets qui arrivent, notamment une Mixtape qui est en préparation, avec des anciens morceaux, des remixes, des inédits. Et d’ailleurs comme tu disais Gael Faye a participé à un morceau qu’on a enregistré, c’est un morceau avec plusieurs MCs de tous horizons, ça va être un morceau bien rentre dedans, donc ça c’est très cool !
Y’a Vin’S qui a un projet vinyle, avec notre Dj, DJ Lyrik qui est aussi beatmaker sous le nom « A Cat Called Fritz ».
Sinon un album Mentalow avec Vin’S da Cuero et Pumpkin sur lequel on travaille.
On a aussi lancé des invitations à d’autres MCs, chanteurs, donc ça se profile plutôt bien !
Côté concerts, on va jouer en mai à Berlin, donc on est super content, super excité de jouer à l’étranger, en plus c’est une belle salle ! Pour le moment on n’a pas de tournée, mais on va essayer de faire un maximum de concerts !

Toutes les informations sur le site de Mentalow Music

Pumpkin : Website – BandcampFacebookYoutube – Twitter

 

Report Photos : Showcase + Live @ l’international

Vous aimerez peut être aussi...

4 Réponses

  1. RacecaR dit :

    Good interview and great job Mentalow!

  1. 24 février 2013

    […] voici comme vidéo du jour, le clip du morceau “Play” de Pumpkin. Pour ce titre, la demoiselle à fait appel à 20Syl (C2C) pour la prod. et les scratches. Il est […]

  2. 25 mars 2013

    […] avoir mis de côté ses projets en solo pour collaborer avec sa partenaire Pumpkin de chez Mentalow Music sur son EP “Silence Radio”, Vin’S da Cuero, beatmaker parisien […]

  3. 7 mai 2013

    […] Mercredi 01 Mai 2013, 23h05 Pack Promo Pumpkin  #PrintempsdeBourges Interview Pumpkin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.