Neu!2 #11: James Blake, Dope D.O.D., Holidays

James BlakeOvergrown

James Blake - OvergrownEncore une fois, James Blake a sorti un album manifeste, prenant le contre-pied de ce dont on attendait de lui. Il est bien loin (2010) le temps où le jeune anglais s’était imposé en grand espoir de la scène électronique britannique le temps d’un remix pour Mount Kimbie et de deux EPs majeurs, CMYK et Klavierwerke. Et il est désormais loin également le temps des expérimentations vocales de son premier album. Sur Overgrown, son deuxième album, James Blake a choisi de laisser la part belle aux mélodies, et joue désormais dans la grande cour de la pop mondiale, dans la catégorie des producteurs qui considèrent qu’elle n’est pas uniquement faite pour danser. Et pour le guider sur ce chemin, il s’est rapproché de Justin Vernon (avec lequel il a sorti un single collaboratif), a passé du temps avec Kanye West, a invité RZA en featuring, et s’est attaché les services de Brian Eno pour l’aider à la production. Le résultat combine un grand travail sur sa voix (dont la préciosité le rapproche de plus en proche d’Anthony Hegarty) à des influences hip hop servis sur tempo lent, avec un joli choix de nappes et d’arpèges aux synthés. Proche des principes trip hop, urbain, et n’oubliant jamais ses origines UK garage, Overgrown réussit le pari d’être un grand disque pop, savamment exécuté et intelligent, dont l’univers en apesanteur s’installe durablement dans nos oreilles, avec des titres de choix tels que « Retrogade » que vous avez déjà pu écouter sur Trend Hustler ou « I Am Sold » en écoute ci-dessous.
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2013/05/02-I-Am-Sold.mp3]

 

Dope D.O.D.Da Roach

Dope D.O.D. - Da RoachOn vous a beaucoup parlé de Dope D.O.D. ces derniers temps dans Trend Hustler. Et pour cause, leur formule n’est pas du genre à passer inaperçue: des beats dubstep aggressifs, des lyrics d’influence horrorcore et une imagerie héritée du nü-métal américain des années 90. Petit retour en arrière, en janvier 2011: un trio de MCs néerlandais inconnu publie le clip ‘What Happened’, plus de 10 millions de vue à l’heure qu’il est. L’album qui suit, Branded, se révèle à la hauteur de leur tube. Et c’est un Fred Durst enthousiaste qui les invitera à ouvrir pour Limp Bizkit sur leur tournée européenne durant l’été. En novembre, c’est KoRn qui les invitera à tenir la première partie de leur tournée US. De quoi forger une solide expérience scénique. Depuis, le collectif de Gröningen vole de ses propres ailes et, pour sa tournée 2012 en tête d’affiche, affiche complet sur toutes les scènes d’Europe. Pour enrichir l’enregistrement de leur opus suivant, Da Roach, le groupe a invité une douzaine de producteurs et de MCs (parmi lesquels Redman, Kool Keith ou encore Sean Price), la plupart rencontrés sur la route. Et avec un tel nombre de featurings et de producteurs de qualité, le groupe s’est décidé pour la sortie d’un double album. C’est donc près de 1h30 de musique, aussi dense et bourrin qu’on peut l’espérer, qui nous attend. Attention, ça envoie du gros gros son.
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2013/04/1-06-dop-vs-gold.mp3]

 

HolidaysYoung Love

Holidays - Young LoveImpossible de ne pas avoir un petit coup de cœur pour ce petit groupe indé qui nous vient de Rome: enregistré avec peu de moyens, avec de bonnes idées à la pelle, et une franchise à toute épreuve, ce premier album est bien le petit rayon de soleil estival que vend le nom du groupe, le titre de l’album et les couleurs lumineuses et délavées de la pochette. Issu d’une scène italienne dream/indie pop en plein boom (Porcelain Raft, A Classic Education…), Holidays porte haut sa jeunesse et ses références racées entre groupes indé au goût du jour, et héritage dream pop et post-punk des années 80 et 90. Voix androgyne aérienne et lointaine, guitare jangle noyée sous des nappes de reverb, basse bien ronde, batterie légère, le tout au service de mélodies pop, le groupe nous baigne dans une ambiance dream pop certes convenue, mais à la nostalgie et à la douceur attachante.
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2013/05/07-Damn-News.mp3]

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.