[Gratos] Graff Comics

Le gratuit, c’est bien. Y a de la pub dedans, mais c’est bien quand même ; ça ne nuit pas à la lecture, même si ton subconscient se fait enfler comme ils disent dans 99f.

Et puis c’est pas comme si on connaissait pas les quotidiens d’info gratuits qu’on jette à la poubelle en sortant du métro. Là, c’est pareil, sauf que c’est en comics.

Perso, je trouve ça cool. D’abord parce que Graff Comics donne la culture du comics imprimé sur papier recyclé à nos jeunes (et moins jeunes) freluquets fanatiques.

Distribué selon une fréquence hebdomadaire dans plusieurs établissements scolaires/facs d’île de France, le magasine sera également publié en version numérique pour ces provinciaux au charme rustre et délicieusement désuet qui ne disposent ni des capitaux ni de la constance nécessaires à constituer une cible marketing viable économiquement les non-parisiens (enfin dans cet excellent article sur comicsblog, ils jurent que c’est vrai).

Les créateurs ont dans l’idée de fidéliser les lycéens et étudiants, catégorie marketing considérée peut être à tort comme volatile, par le biais d’un truc gratos pour les appâter et les livrer en pâture aux publicistes qui vont les faire consommer. C’est plus fair play que cette formulation un poil orientée veut bien le laisser entendre : nos jeunes ont de la bayday de qualitay gratuite, d’autant que le financement par la pub est le bizness modèle historique de tout média qui se respecte. Et pis si tu veux de l’éthique, t’as qu’à payer (ce qui ne dispense pas ton magazine payant de te fourguer le tiers de son contenu en pub alors, hein…)

Bon trêve de palabres, et parlons contenu. Chaque semaine, on aura droit à une de ces 4 séries :

 

Next Gen :

cover next gen

La blogueuse Dinah O’Hara est en danger ! Depuis l’apparition d’une équipe de super-héros, elle suivait leurs exploits dans tout Chicago et les faisaient connaître au reste du monde. Mais elle en a trop vu ! Et si ces nouveaux héros n’étaient pas si super ?

 

 

Le prince de Themis :

cover Themis

A l’arrivée de la seconde lune, John Donovan se réveille sur une autre planète. Transformé en sorte de Superman, il est accueilli comme un sauveur par des peuples extra-terrestres au bord de la guerre. Selon eux, il serait le héros d’une légende qui annonçait l’apparition d’un être capable d’unifier les peuples de leur monde, Thémis. Première leçon de John : une gueule de bois est bien plus pénible quand une planète entière compte sur vous.

 

Les nouveaux argonautes :

cover argonauts

La Corée du Sud envoie une navette spatiale sur la seconde lune afin de percer ses mystères. Jason ARGOS, génie âgé d’à peine quinze ans a créé son moteur, appelé la toison d’or, gagnant ainsi sa place dans la mission. Mais lorsque l’équipe se crashe sur la lune, cette formidable source d’énergie est perdue. Jason et son équipe retrouveront t-il le moyen de rentrer chez eux ? Pourront-ils survivre aux monstres qui peuplent la lune ? Et pourquoi est-ce qu’on a jamais de batterie lorsqu’on doit faire un appel de détresse ?

Bliss :

cover Bliss

Le jour de la lune, une boule d’énergie est apparue dans la tête d’Alexis Bliss. Son professeur d’exo-archéologie, c’est-à-dire l’étude des vestiges extra-terrestres, partira avec elle à la recherche des secrets de sa nouvelle puissance. Ce n’est qu’au bout du monde, dans une pyramide que personne n’a pu ouvrir jusqu’alors, qu’ils pourront découvrir la vérité sur Bliss…

De quoi lire au coin du feu (ou en savourant de délicieuses lasagnes d’il y a 3 jours au RU). Si t’es annonceur, et que t’as envie de cibler du 15-25, c’est là que ça se passe !

Si t’as tout simplement envie de soutenir le projet avec quelques goodies sympa en contrepartie, checke leur projet sur ulule.