Festival de l’Imaginaire

On ne sait pas si tu es au courant mais il se passe bientôt un festival qui va révolutionner tes sens. Non ce n’est pas un des festivals branchés de l’été, non il n’y aura pas les têtes d’affiches attendues, non il n’y aura pas de plage et de consigne de ton verre au bar, et non tu ne seras pas entourés de hipsters blasés.
Découvrir, apprendre, sentir, voir, écouter. C’est ce que te propose le Festival de l’Imaginaire qui se déroulera cette année à Paris du 9 octobre au 20 décembre.

 

Capture d’écran 2015-09-09 à 19.31.37
En invitant de jeunes créateurs et de grands maîtres dans les domaines de la musique, de la danse, du théâtre et des performances rituelles, le Festival de l’Imaginaire te fera voyager à travers les continents et les cultures.
Un concert syrien en ouverture, un spectacle indien, du théâtre de marionnettes et d’ombres taïwanais, un malambo argentin, des chants venus du Burkina Faso, de Grèce, d’Estonie, du Japon, et une programmation cinématographique avec l’avant première du documentaire Simha et la participation du festival Jean Rouch axé sur le film ethnographique ; tes sens ne sauront plus ou donner de la tête.

En cette année de la Corée, une belle partie de la programmation est réservée à la découverte de ses différents arts à travers la musique (les maîtres du Sanjo et du Sinawi), la danse (un hommage à Choi Seung-Hee), et même les deux combinées avec le Paris Nanjang qui réunira Samulnori aux percussions et Salpuri à la danse.
Ajoutons à cela colloques, hommages, table rondes et un peu de chamanisme, la coupe sera pleine.
Alors viens découvrir avec nous, tu en sortiras grandi et ouvert sur le monde qui nous entoure. Le savoir, la culture et l’art de ces contrées presque lointaines ne sera qu’à deux pas, deux stations de velib ou de métro pour toi chanceux parisien.
Profites-en !
Cette année les spectacles, concerts, performances et rituels du festival seront accueillis à La Maison des Cultures du Monde, au Musée du quai Branly, au Musée Guimet et au Théâtre du Soleil. On ne saurait que trop te conseiller d’aller y jeter une oreille, un œil, un pied, et même un bout de cerveau.
Tu viens ?

Le programme complet