Les chaudes et réconfortantes annonces de l’E3 (2016)

Comme chaque année, l’E3 (Electronic Entertainement Expo) constitue la vitrine rêvée pour les studios de développement de jeux, mais aussi pour les constructeurs hardware. Cette vitrine leur offrant une visibilité mondiale, c’est souvent au cours d’un E3 que se font l’annonce des jeux/consoles marquant l’histoire des jeux vidéos.

C’est ainsi que d’innombrables joueurs ont pu, il y a un an jour pour jour, être les heureux témoins de l’annonce de l’aval donné par Sega pour céder les droits de Shenmue 3 à Sony pour en lancer le développement. J’ai personnellement fait partie de ces centaines de milliers de joueurs frustrés, après avoir été émerveillé par les deux premiers épisodes sur Dreamcast, et je peux vous dire que ce genre d’annonce, après 14 ans d’attente, ben ça tire une larmichette.

Pour en revenir à cette année, j’ai jugé bon de compiler les annonces que j’ai trouvées cools, qui laissent présager du bon, de l’historique, de la nostalgie, de bonnes vibes et de l’amour, alors profite, c’est cadeau :

I°/ Death Stranding

Tu connais Hideo Kojima ? C’est lui qui a dirigé (entre autres) la saga des Metal Gear. Il en est l’auteur et le directeur artistique, autrement dit, tout ce qui rend la saga kiffante, stylée, haletante, originale, c’est à lui qu’on le doit ; autant dire que c’est une pointure. Kojima a fait hier l’annonce d’un jeu dont il a dévoilé le trailer : death stranding.

Le trailer ne dévoile pas grand chose de ce que sera le jeu. Il s’agit d’une séquence cinématique en temps réel. Cette séquence nous laisse admirer un Norman Reedus (le petit frère nazi mais gentil dans Walking Dead) à poil, superbement modélisé à travers le moteur graphique Fox Engine. Eh ouais, la génération de consoles actuelles permet de modéliser les tétons sur la poitrine, et ça, ca marque un tournant.

Le montage du trailer laisse également présager d’une certaine profondeur scénaristique/dramatique dans l’expérience de jeu. Même si on commence à avoir l’habitude avec Kojima, la surenchère du spectaculaire et de la mise en scène au détriment de la trame de fond dans les productions AAA laisse latitude à apprécier ce qui s’annonce comme un gameplay épousant le rythme de l’histoire. A suivre, donc.

 

II°/ Resident Evil 7

Oui, je sais, pourquoi pas FIFA 17 pendant que j’y suis ?

Bien que le nom ne laisse anticiper rien d’autre qu’un n-ième Resident Evil, celui-ci risque de porter l’expérience du survival horor au palier du dessus. En effet, c’est le premier à être spécifiquement conçu pour être totalement compatible avec le playstation VR (le casque virtuel de la play 4).

Voici une vidéo de la démo jouable :

 

Cela donne une idée du gameplay (vue à la 1ere personne plutôt qu’à la 3e, comme avant) et ça donne surtout une idée de ce que donnerait l’immersion à travers le casque dans un univers aussi creepy et flippant…

 

III°/ Zelda : Breath of the Wild

Zelda a toujours constitué un îlot de quiétude, de beauté et de poésie dans l’océan d’univers survoltés de bien d’autres jeux. Cela apparaît de manière encore plus évidente à la vue du trailer :

 

Ce nouvel opus innove dans la mesure où il casse la linéarité caractéristique des épisodes précédents et propose des éléments de gestion des ressources. L’environnement à découvrir est immense et cet opus risque d’être la claque que l’on attendait depuis la sortie d’Ocarina of Time (sur nintendo 64 !!)

 

IV°/ BREF

L’E3 finit demain, mais a déjà été jalonné d’annonces plus alléchantes les unes que les autres. Il y en a sûrement d’autres à venir, mais je pense que ces 3 jeux offriront une expérience particulière à leurs acquéreurs. Vu l’ampleur de l’évènement, ça vaut le coup de jeter un oeil car si vos critères pour kiffer un jeu diffèrent des miens, nul doute que vous y trouverez l’annonce de votre future pépite de noël.