Ensemble Entendu – Selected Works, Vol. 1

Ce coup-ci, on la fait sans filet et surtout sans introduction. Il n’y a pas grand chose à dire ou à dénoncer si ce n’est que c’est en fouillant qu’on découvre de nouvelles choses et de nouveaux artistes à écouter. On saute directement dans le grand bain sans se tenir au bord ou porter ses superbes bracelets gonflables. Vivons dangereusement.

Petite découverte ou redécouverte avec une plongée dans l’univers musical du label Astronautico. Sorte de pendant américain de notre Cosmonostro national, ce label a pour ligne directrice de nous faire découvrir des sonorités nouvelles en mettant en avant des beatmakers aussi talentueux qu’inconnu. Une volonté et une ressemblance que l’on retrouve aussi dans les visuels totalement en accord avec cette idée. On pourrait également comparer Astronautico à un Ghostly plus discret en matière de release. Toujours est-il qu’il n’a rien à envier à son comparse avec un catalogue de sorties assez sympa. Chez Astronautico, on retrouve Michel Beharie, Andre Wiken ou encore un certain Photay. Ce dernier a d’ailleurs déjà fait parler de lui du côté de nos frontières avec les membres de Fulgeance. Je tente l’aparté, mais le dernier groupe cité revient d’ailleurs avec un album sur lequel il fait bon se pencher. Bref, on se retrouve face à un joli catalogue de sorties qui joue toujours avec une certaine fibre electropicale. On voyage en musique et, après tout, c’est ça qu’est bon.

ensemble entendu

Cette fois-ci, le label nous a servi une release des plus cool qui met à l’honneur Photay et l’un des deux cofondateurs du label : Sam O.B. que l’on connaissait déjà sous le nom de Obey City. Les deux artistes ont déjà eu l’occasion de jouer ensemble de nombreuses fois durant les soirées Astronautico, organisées dans les quatre coin de New York. Des moments pendant lesquels ils se sont souvent retrouvés à jouer l’un avec l’autre comme pour se faire rencontrer leurs styles et influences respectives. Depuis Juillet 2014, un projet collaboratif se dévoile peu à peu et grandi pour, finalement, donner naissance à Ensemble Entendu. Un duo qui cherche à comprendre ce qu’il serait possible de faire en mélangeant les façons de faire. Cette première sortie du groupe : Selected Works, Vol. 1 est donc le résultat du mélange des styles de Photay et Obey City. Une petite compilation de leur travail dans lequel ils cachent leur touche personnelle sous celle de l’autre. Certains pourront s’amuser à deviner qui a eu quelle idée ou qui a fait quoi et, les autres, pourront profiter de la réunion des deux et de ces morceaux qui mettent le rythme en lumière.

Cause ‘N’ Effect est le premier morceau à avoir été réalisé par le duo. Son atmosphère jazz laisse entendre le champ des possibles et aurait pu ouvrir cette compilation en lui donnant un côté bibliothèque. C’est fait comme ça, on le range comme ça, avec la côte bien visible sur la tranche. Une idée trop carrée qui ne correspond pas à cette sortie qui explore tous les genres. On se retrouve ainsi baladé vers des sons aux influences house, africaines ou encore dub et on passe, suivant les morceaux, de la dancehall à la P-Funk sans oublier un petit côté prog des années 80 à grand renforts de synthés. Un mélange des styles plutôt réussi et qui prend tout son sens sur un Pull Da Plug massif. Mention spéciale à ce morceau qui représente cette sortie à lui tout seul. Ça éclate en bouche comme une sucrerie et se renouvelle à plusieurs reprises pour notre plus grande surprise et bonheur.

Au final, Ensemble Entendu porte bien son nom une fois qu’on a terminé d’écouter cette première sélection. Le nom même de la sortie annonce qu’il y aura une suite qui s’annonce tout aussi folle. En tout cas, ce premier volume s’écoute comme un transatlantique entre les genres et les générations avec pour cible final un dancefloor tout aussi mystique que les sorties du label.