Le Banc : On cherche encore.

Selon une récente étude Danoise divulguée par Wikileaks, et aussi étonnant que cela puisse paraitre, manger 3 kebabs par semaine contribuerait à maintenir l’équilibre cardio-vasculaire.

Il a également été prouvé qu’écouter le dernier album de LE BANC au moins 6 fois par jour réduirait de moitié les risques de cancer de l’oreille.

Chronique Le Banc : « On cherche encore »

Le premier album de Le Banc est à l’image de ce groupe composé de plusieurs membres : pluriel.

Le Banc On pense à éteindre sa chaine hifi avant de partir, on vérifie qu’on a ses clefs, l’album de Le Banc continue à tourner, téléphone, pass Navigo, et là… Impossible d’éteindre son poste. Une seule envie, descendre dans la rue, et se balader en décapotable le son à fond car oui, grâce au réchauffement climatique on peut écouter Le Banc cheveux au vent en plein février 2017.

Le Cador, l’Ignare, le Peintre, des rappeurs, oui mais pas que. Ce sont des gens comme vous et moi, comme Elizabeth 2, comme la princesse de Monaco, finalement, des gens simples qui vont aux cabinets, ne soyez pas trop impressionnés par leurs punchlines, allons !
Vous cherchez le nord, une boussole à la main ? Ne vous donnez plus cette peine le turfu est tout droit en suivant la piste du Banc : des semelles de géant, mais ce ne peut pas être un humain qui a laissé ces traces, le yéti ?
Non.
Le Banc arrive dans les bacs comme une météorite dans un magasin de porcelaine. Vous ne connaissez pas Le Banc ? C’est leur premier album, qui se déguste comme un piment : de moins en moins fièrement jusqu’à s’avouer vaincu. Oui, Le Banc c’est Jules César, ils lancent les dès : 421.

Écoutez, c’est plus qu’honorable pour un premier opus. Vous l’auriez trouvé au fond d’un souk sous des toiles d’araignées, des babouches et des sacs d’origan que vous seriez déjà en train de pavaner que vous avez trouvé une de ces raretés qui dorment dans l’underground.

Le Banc. Le Banc. Le Banc.

 

Sortie le 13 décembre 2016

Textes & Flows : Le Cador, l’Ignare et le Peintre
Fat beats : L’autre
Basses : Nacim Virieux / Sax : Julien Wack
Enregistrement : Lino / Mixage : Remo / Mastering : Blanka
Artwork by Wicked

Extraits de films :
1. « Les Doigts dans la tête » de Jacques Doillon / 13. « La maman et la putain » de Jean Eustache / 15. « Les enfants du Paradis » de Marcel Carné / 17. « Charles Melman, Un psychanalyste dans la ville » de Sylvie Blum

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Partage
Hide Buttons