Neu! #8: Robyn, Effi Briest, Weezer

Bonjour! Promis, la prochaine fois, je reviens lundi, de bons disques commencent à refaire leur apparition, je n’aurai plus que l’embarras du choix. Pour cette fois encore, mis à part la grosse sortie Weezer, quelques disques d’archive avec des sorties qui date du mois de mai (de cette année, hein!).

Robyn - Body Talk Pt.1Robyn doit être la seule artiste pop (limite dance) qui a réussi à aussi bien amadouer la critique. Pas de look geek à la Hot Chip pourtant, ou de clin d’oeil rétro-disco à la Goldfrapp, c’est juste de la vraie pop complétement assumée. En fait, le truc, c’est que c’est bon. En attendant la 2ème partie de sa trilogie, disponible uniquement en import pour la France, petit retour sur la 1ère partie de Body Talk. En écoute, le très Uffiesque “Don’t Fucking Tell Me What To Do”, le reste s’écoute ici.

Effi Briest - RhyzomesEffi Briest, c’est 6 filles qui sont pas vraiment hyper hyper contentes (par exemple, dans le passé, elles se sont retrouvées sur un EP avec Peaches et ça comme pochette). C’est aussi des New-Yorkaises un brin arty dans le sens Sonic Youth du terme (pas dans le sens indie-rock branchouille que même Jay-Z il trouve ça trop fort). Et surtout, c’est un groupe dont le premier album, à consonance post-punk, est vraiment bon. En écoute, le morceau éponyme, et le reste c’est pour les utilisateurs de Spotify.
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2010/09/01-Rhizomes.mp3]

Weezer - HurleyJe me suis demandé s’il fallait parler de Hurley ou non. Il y avait suffisamment de raisons pour ne pas le faire: Weezer n’est plus Weezer, leur couverture médiatique est largement suffisante par rapport à la qualité de l’album, la pochette me fait trop penser à une mauvais blague geek… Cela dit, c’est le meilleur que le groupe ait produit depuis… ben le Green Album en 2001. Alors, certes, ça ne vaut pas les deux premiers albums (ni même la plupart des choses qui vont sortir cette année), mais, pour tous ceux qui ont grandi avec « Buddy Holly », « El Scortcho » ou encore « Hash Pipe », c’est enfin l’occasion d’écouter de nouvelles chansons sur la lose version Rivers Cuomo sans avoir à se demander toutes les 30 secondes pourquoi c’est si mauvais. En écoute, le bourrin mais tellement power-pop « Ruling Me », le reste s’écoute ici.
[audio:http://www.trendhustler.com/wp-content/uploads/2010/09/02-Ruling-Me.mp3]